mardi 12 novembre 2013

Poème pour un traînard...


Tu m'entraînes
malgré moi
me promène,
sur tes pas.

Tu me traînes
derrière toi,
main de chair,
manche de bois.

Traînardons
à ta guise,
en volutes
et accents

Traînes-moi
avec plaisir,
de surprises
en bêtises

Je ris
et je pleure,
je jubile
et j'enrage

Derrière cette sirène insoumise....


2 commentaires:

  1. Eh ! Tu es aussi poète ??? tout est magnifique avec ton trainard ! Françoise.

    RépondreSupprimer